antécédent

antécédent

antécédent, ente [ ɑ̃tesedɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. m.
• 1361; lat. antecedens, de cedere « aller »
I Adj. Rare Antérieur logiquement ou chronologiquement. « Question sociale ? Certes. Mais la question morale est antécédente » (A. Gide). Géol. Qui présente un phénomène d'antécédence. Vallée antécédente. II N. m. (XIVe)
1Log. Proposition d'où résulte la conclusion, ou qui énonce la condition. implication. Math. Numérateur de chacun des rapports d'une proportion. Antécédent d'un élément : élément qui, dans une relation, admet celui-ci pour image.
2(1694) Gramm. Mot représenté par le pronom qui le reprend. Antécédent du relatif, de l'anaphorique.
3( XIXe) méd. souvent plur. Fait antérieur à une maladie, concernant la santé du sujet examiné, de sa famille ou de ses ascendants. « la chance de n'avoir aucun antécédent pathologique du côté respiratoire ! » (Martin du Gard).
4Cour. Chacun des actes, des faits appartenant au passé de qqn, en relation avec un aspect de sa vie actuelle. Avoir de bons, de mauvais antécédents. Les antécédents de l'accusé.
⊗ CONTR. Conséquent.

antécédent nom masculin Fait antérieur sur lequel on appuie un raisonnement, une conclusion : Invoquer un antécédent. Élément qui précède et auquel se rapporte un pronom relatif (par exemple homme dans l'homme dont je parle). Élément auquel renvoie un anaphorique. Propositon introduite par « si » et constituant la première partie d'un énoncé conditionnel. (La seconde constitue le conséquent.) Événement pathologique, personnel ou familial, qui, chez un sujet, a précédé sa maladie actuelle. ● antécédent (expressions) nom masculin Antécédent d'un élément y d'un ensemble B pour une applicationϕ d'un ensemble A dans B, élément x de A ayant y pour image. (Un élément peut avoir plusieurs antécédents.) ● antécédent (synonymes) nom masculin Événement pathologique, personnel ou familial, qui, chez un sujet, a...
Synonymes :
- commémoratif
antécédent, antécédente adjectif (latin antecedens, précédent) Se dit de ce qui marque une antériorité logique d'une chose par rapport à une autre. Se dit de ce qui marque une antériorité chronologique de quelque chose par rapport à quelque chose d'autre, dans une suite de phénomènes qui se suivent dans le temps. Se dit d'un cours d'eau ou d'une section de cours d'eau qui présente le phénomène d'antécédence. ● antécédent, antécédente (synonymes) adjectif (latin antecedens, précédent) Se dit de ce qui marque une antériorité chronologique de...
Synonymes :
- antérieur
- passé
- précédent
- préexistant
Contraires :
- consécutif
- postérieur
- subséquent
- ultérieur

antécédent
n. m.
d1./d Chacun des actes, des faits du passé d'une personne, en rapport avec son existence actuelle. Avoir de bons, de fâcheux antécédents.
d2./d MATH et LOG Premier terme d'un rapport par opposition au second terme, appelé conséquent.
d3./d TECH En ordonnancement: tâche qui précède une autre tâche. Méthode des antécédents.
d4./d GRAM Antécédent d'un pronom, d'un relatif: mot qui précède et que remplace ce pronom, ce relatif.
d5./d MED Accident de santé qui a précédé une maladie et peut contribuer à l'expliquer.

⇒ANTÉCÉDENT, ENTE, adj. et subst. masc.
I.— Adj., didact. Qui précède (le plus souvent immédiatement) dans le temps; qui est antérieur. Synon. précédent, antérieur. Anton. conséquent, subséquent :
1. Si le nom est imposé par une assemblée; s'il est établi par une délibération antécédente, en sorte qu'il précède la chose (...) s'il est tiré d'une langue étrangère, et surtout d'une langue antique, tous les caractères de nullité se trouvent réunis, et l'on peut être sûr que le nom et la chose disparaîtront en très peu de temps.
J. DE MAISTRE, Des Constitutions pol. et des autres institutions hum., 1810, p. 99.
2. ...il s'agirait d'établir que dans toute la littérature française antécédente il existait un européisme à la fois inconscient et allant de soi, et sans doute inconscient parce qu'il allait de soi précisément.
DU BOS, Journal, 1926, p. 9.
P. ext. Qui est dû à ce qui précède :
3. On est porté, une fois la liberté admise, à chercher en elle l'unique ressort de l'action humaine, comme s'il fallait ou la repousser absolument ou l'affirmer exclusivement. — Mais pas plus qu'il ne faut la nier au nom du déterminisme antécédent, il ne faut nier, en son nom, le déterminisme consécutif à l'action.
BLONDEL, L'Action, 1893, p. 425.
GÉOL. [En parlant d'un cours d'eau] Qui présente un phénomène d'antécédence.
THÉOLOGIE
Ignorance antécédente. ,,Qui précède l'acte voulu dont elle est la cause involontaire...`` (Théol. cath. t. 1, 2 1909). Anton. conséquent.
Volonté antécédente de Dieu. Qui est voulu par Dieu, indépendamment des mérites de chacun :
4. Il y a en Dieu la volonté antécédente de sauver tous les hommes, mais la perversité des hommes le force à ne pas l'accomplir à l'égard de tous.
BESCH. 1845.
II.— Subst. masc.
A.— Sing. Fait ou phénomène antérieur à un autre :
5. ...si un antécédent A a produit une fois un conséquent B, un antécédent A' peu différent de A, produira un conséquent B' peu différent de B.
H. POINCARÉ, La Valeur de la science, 1905, p. 258.
6. On ne nous dit pas que le primitif, voyant le vent courber un arbre, la vague rouler des galets, son pied même soulever de la poussière, fasse intervenir autre chose que ce que nous appelons la causalité mécanique. La relation constante entre l'antécédent et le conséquent, qu'il perçoit l'un et l'autre, ne peut pas être sans le frapper : elle lui suffit ici, et nous ne voyons pas qu'il y superpose, encore moins qu'il y substitue, une causalité « mystique ».
BERGSON, Les Deux sources de la mor. et de la relig., 1932, p. 150.
1. GRAMM. ,,Terme destiné à préparer grammaticalement l'énoncé d'un autre terme, dit conséquent : tel est antécédent de que dans : tel que vous me voyez.`` (MAR. Lex. 1951) :
7. Pour moi je présume que c'est l'invention des prépositions qui a conduit à celle de la conjonction que. Il me paraît que ce mot conjonctif est une véritable préposition, à la seule différence près que son antécédent et son conséquent sont toujours une proposition toute entière, au lieu d'être simplement des parties de proposition. Des hommes accoutumés à dire, le livre de Pierre, ou je vais à Paris, ayant à dire, je vois, vous êtes-là, ont dû facilement imaginer de dire, je vois que vous êtes-là, pour marquer la liaison de vous êtes-là avec je vois.
DESTUTT DE TRACY, Éléments d'idéologie, Grammaire, 1803, p. 148.
En partic. Tout terme ou proposition auxquels le pronom relatif se substitue dans la formation d'une proposition relative.
2. ÉPISTÉMOLOGIE. ,,Ce qui précède le phénomène ou le fait considérés.`` (FOULQ.-ST-JEAN 1962 et LAL. 1968).
Rem. ,,On parle surtout de l'antécédent constant (cette constance permettant de formuler une loi et étant le signe d'un rapport essentiel ou causal)`` (Ibid.) mais aussi d'antécédent immédiat ou invariable :
8. ...elles [les régularités dans la manière dont mes sensations se succèdent] expliquent comment quand l'antécédent d'un couple de phénomènes dont j'ai expérimenté la constance m'est donné, je tends à attendre le conséquent.
DURKHEIM, Les Formes élémentaires de la vie religieuse, 1912, p. 630.
3. LOG. ,,La proposition ou les propositions (dans le syll[ogisme], la majeure et la mineure) d'où (...) résulte le conséquent ou conclusion. Principalement dans l'énonciation conditionnelle, la proposition qui formule condition.`` (FOULQ.-ST-JEAN 1962). Cf. enthymène. Anton. conséquent.
4. MATH. Les premiers termes de chacun des rapports d'une proposition ou d'une progression, par opposition aux seconds termes qui sont dits conséquents.
5. MUS. Dans le canon simple, ,,le thème proposé par la première voix`` (M. BRENET, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926). Synon. guide, proposition. Anton. conséquent, résolution :
9. L'imitation est un artifice musical; elle a lieu lorsqu'une partie, qu'on nomme Antécédent, propose un sujet, ou chant, et qu'une autre partie, qu'on appelle Conséquent, répète le même chant, après quelques silences, et à un intervalle quelconque, en continuant ainsi jusqu'à la fin.
CHÉRUBINI, Cours de contrepoint et de fugue, 1835, p. 66.
B.— Gén. au plur. Les antécédents de qqn ou de qqc.
1. [En parlant de pers.] Les antécédents de qqn. Ses ancêtres, ses parents :
10. La touchante légende, si dignement immortalisée par Dante, sur l'heureuse intercession d'un saint pape envers Trajan, suffirait pour indiquer combien les nobles âmes catholiques regrettaient que leur aveugle doctrine les empêchât d'honorer leurs meilleurs ancêtres. Mais le respect général des antécédents grecs et romains fut développé chez tous les chefs temporels, malgré leur fréquente ignorance.
COMTE, Catéchisme positiviste, 1852, p. 363.
2. [En parlant de faits]
a) Les antécédents de qqn. Les faits principaux de sa vie passée (en relation avec un aspect de sa vie actuelle) :
11. ...Provins ne devait pas moins être funeste à Pierrette que les antécédents commerciaux de ses cousins.
BALZAC, Pierrette, 1840, p. 28.
12. ...le crime était présenté sous les couleurs les plus vives; les antécédents du prévenu, sa transfiguration, la filiation de ses actes depuis un âge assez tendre étaient déduits avec le talent que la pratique de la vie et la connaissance du cœur humain pouvaient fournir à un esprit aussi élevé que celui du procureur du roi.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 671.
MÉD. PATHOL. Affections antérieures à la maladie actuellement considérée :
13. « Un ypérité ne fait un tuberculeux que s'il a présenté des symptômes antérieurement à l'absorption des gaz... Or », ajouta-t-il, en se redressant, « vous avez la chance de n'avoir aucun antécédent pathologique du côté respiratoire! »
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Épilogue, 1940, p. 888.
Rem. Ds l'ex. 13, antécédent est au singulier.
PSYCH. ,,Événements soit individuels, soit héréditaires, qui peuvent expliquer certaines anomalies psychiques d'un sujet considéré.`` (LAL. 1968). Synon. précédent, origine, prodrome :
14. Si tu m'interromps toujours, je ne pourrai pas te faire comprendre ce que j'ai voulu peindre. Ce Poutillard est le fils de petits gens à la solde d'une famille noble, pendant le Second Empire. Mais ça, c'est sans importance. J'en parle parce qu'il faut toujours donner les antécédents héréditaires, comme en médecine, tu comprends bien?
DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Cécile parmi nous, 1938, p. 98.
b) Les antécédents de qqc. Ce qui a précédé cette chose, ce qui en est l'origine :
15. ...la langue éminemment savante (logos) a été de toute éternité dans l'entendement divin et révélée dans le temps à la créature humaine : ces antécédents pris dans un ordre surnaturel ne touchent en rien la vraie question psychologique de l'origine du langage, qui ne remonte ni plus ni moins haut que la faculté purement réceptive (si l'on veut) d'entendre ce premier logos ou de le répéter en y attachant un sens, ...
MAINE DE BIRAN, Journal, 1818, p. 192.
PRONONC. :[], fém. [-]. PASSY 1914 note la 1re syllabe mi-longue : [-]. Harrap's 1963 note la 3e syllabe de ce mot et des mots de la famille avec [] : . Enq. ://.
ÉTYMOL. ET HIST.
A.— Adj. XIVe s. antecedens « qui précède » (BRUN DE LONG BORC, Cyrurgie, f° 65d ds GDF. Compl. : Cause antecedens); 1532 antecedent (RABELAIS, Pantagruel, V, Prologue ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 275a); utilisé dans les domaines jur. 1690 (FUR.) et théol. 1694 (Ac.).
B.— Subst. masc. 1. 1370 « premier terme d'un rapport » (ORESME, Eth., 69 ds GDF. Compl. : Il a reduit soy meisme a l'antecedent); se spécialise dans le domaine log. 1690 (FUR.) et math. 1718 (Ac.); 2. 1694 gramm. (Ac. : Antecedent [...] Se dit des noms et pronoms quand ils precedent et regissent le Relatif qui); 3. 1789 « fait passé qu'on rappelle à propos d'un fait actuel » (MIRABEAU, Discours, 15 juin ds Dict. hist. Ac. fr. t. 3, p. 275a : obligé de tenir compte des antécédents, des difficultés, des obstacles).
Empr. au lat. antecedens, part. prés. adjectivé et substantivé de antecedere (antécéder); adj., philos., CICÉRON, Top., 43 ds TLL s.v., 143, 33; subst., ID., Top., 11, ibid., 143, 63; à rapprocher de I (cont. méd.) 1252, BRUNUS LONGOBURGENSIS medicus, Chirurg., 2, 5, 1, p. 122F ds Mittellat. W. s.v., 690, 66; II 1 log., fin XIe-XIIe s., CONRADUS, magister Hirsaugiensis, Dial., 188, ibid., 691, 8; II 3 gramm. seulement en lat. médiév. 1284, ms. Orléans M 252 ds THUROT, Extraits de divers mss latins pour servir à l'hist. des doctrines gramm. au Moyen-Age, p. 358.
STAT. — Fréq. abs. littér. :329. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 543, b) 301; XXe s. : a) 763, b) 314.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BAULIG 1956. — BOUILLET 1859. — BRUANT 1901. — CANDÉ 1961. — DAGN. 1965. — Foi t. 1 1968. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — FRANCK 1875. — GOBLOT 1920. — Gramm. t. 1 1789. — GUIZOT 1864. — LACR. 1963. — LAF. 1878. — LAFON 1969. — LAL. 1968. — LAV. Diffic. 1846. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MAR. Lex. 1933. — MAR. Lex. 1961 [1951]. — Méd. Biol. t. 1 1970. — NOTER-LÉC. 1912. — REY-COTTEZ 1970, t. 38, p. 352. — ROUGNON 1935, p. 153. — SPRINGH. 1962.

antécédent, ente [ɑ̃tesedɑ̃, ɑ̃t] adj. et n. m.
ÉTYM. 1361; du lat. antecedens, p. prés. de antecedere, de ante, et cedere « aller ».
———
I Adj. Didact. ou littér.
1 Qui précède dans le temps. Antérieur, précédent, préexistant. || Faits antécédents. || Procédure antécédente. || Antécédent à quelque chose.
2 Géogr., géol. Qui présente un phénomène d'antécédence.
3 Théol. || Volonté antécédente de Dieu, qui préexiste aux mérites de l'individu.
4 Log. || Proposition antécédente (→ ci-dessous II., n. m., 4.).Phrase antécédente.
0.1 (Mais le début du livre, là où il n'y a pas de phrases antécédentes ? C'est le moment des difficultés majeures : pas de plan, il faut commencer dans le vide).
J. Green, Journal 1958-1967 (Vers l'invisible), 23 juin 1960.
———
II N. m. (1789).
1 Cour. et dr. (Souvent au plur.). Chacun des actes, des faits appartenant au passé de qqn, en relation avec un aspect de sa vie actuelle (→ Curriculum vitae). || Avoir de bons, de mauvais antécédents. || Des antécédents douteux. || Cet inculpé a des antécédents qui pèseront lourd.
2 Sc. Phénomène qui précède invariablement un autre phénomène. || Relation d'antécédent à conséquent. || Antécédent causal (cause), non causal.
3 (XIXe). Méd. (Souvent au plur.). Fait antérieur à une maladie, concernant la santé du sujet examiné, de sa famille ou de ses ascendants.
1 Un ypérité ne fait un tuberculeux que s'il a présenté des symptômes antérieurement à l'absorption des gaz (…) Or, ajouta-t-il, en se redressant, vous avez la chance de n'avoir aucun antécédent pathologique du côté respiratoire !
Martin du Gard, les Thibault, VIII, 13.
4 (1694). Gramm. Mot, proposition représentés par le pronom qui le reprend. || L'antécédent du pronom relatif. || Dans « l'homme qui rit », « l'homme » est l'antécédent de la proposition relative « qui rit ».
2 Malherbe exigeait que le possessif eût un antécédent bien déterminé, auquel on pût le rapporter grammaticalement et avec lequel on le fît accorder.
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 160.
5 Log. Proposition d'où résulte la conclusion, ou qui énonce la condition. Enthymème; implication. || L'antécédent et le conséquent.
3 Particulièrement, on appelle antécédent, dans un jugement hypothétique, la proposition qui énonce la condition, et conséquent la proposition qui est conditionnée. Dans « Si A est vrai, B est vrai », A est l'antécédent, B le conséquent (le conditionné).
Lalande, Voc. de la philosophie, art. Antécédent, p. 61.
6 Math. Numérateur de chacun des rapports d'une proportion. || Antécédent d'un élément : élément qui, dans une relation, admet celui-ci pour image.
7 Mus. La première voix d'une imitation (la seconde s'appelant conséquent).
4 M. Vincent d'Indy, dans son Cours de composition musicale, a très précisément décrit le canon, cette pièce polyphonique, vocale ou instrumentale, dans laquelle le thème proposé par l'antécédent est imité ensuite par toute la série des conséquents.
Édouard Herriot, Vie de Beethoven, p. 305.
CONTR. Consécutif, conséquent, postérieur, subséquent, ultérieur.
DÉR. Antécédemment, antécédence.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • antecedent — ANTECEDÉNT, antecedente, s.n., adj. 1. s.n. Fapt, întâmplare anterioară unei anumite date sau stări. ♢ Antecedent penal = fapt penal existent în trecutul inculpatului şi de care instanţa judecătorească ţine seama la stabilirea pedepsei. ♦ (La… …   Dicționar Român

  • antécédent — antécédent, ente 1. (an té sé dan, dan t ) adj. Qui précède dans l ordre des temps. Des actes antécédents annulent celui ci. ÉTYMOLOGIE    Antecedens, de ante, avant (voy. ains), et cedere, aller (voy. céder) ; provenç. anteceden ; …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Antecedent — Antécédent Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • antecedent — ANTECEDENT, ENTE. adj. Qui est auparavant, qui précède en temps. Les actes antécédens. Les procéduresantécédentes.Antécédent, s. m. en termes de Grammaire, se dit Des noms et des pronoms, quand ils précèdent et régissent le relatif qui. Ainsi… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • antecedent — ANTECEDENT, [anteced]ente. adj. verbal. Du verbe anteceder, lequel n est point en usage. Il signifie qui est avant, qui precede en temps. Les actes antecedents. les procedures antecedentes, dans les chapitres antecedents de ce livre. les Conciles …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Antecedent — An te*ced ent, a. [L. antecedens, entis, p. pr. of antecedere: cf. F. ant[ e]c[ e]dent.] 1. Going before in time; prior; anterior; preceding; as, an event antecedent to the Deluge; an antecedent cause. [1913 Webster] 2. Presumptive; as, an… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Antecedent — An te*ced ent, n. [Cf. F. ant[ e]c[ e]dent.] 1. That which goes before in time; that which precedes. South. [1913 Webster] The Homeric mythology, as well as the Homeric language, has surely its antecedents. Max Miller. [1913 Webster] 2. One who… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • antecedent — an·te·ce·dent /ˌan tə sēd ənt/ adj: earlier in time or order Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. antecedent …   Law dictionary

  • antecedent — late 14c. (n. and adj.), from O.Fr. antecedent (14c.) or directly from L. antecedentem (nom. antecedens), prp. of antecedere go before, precede, from ante before (see ANTE (Cf. ante)) + cedere to yield (see CEDE (Cf. cede)). Used as a noun in La …   Etymology dictionary

  • antecedent — antecèdent (antecedȅnt) m <G mn nātā> DEFINICIJA 1. prethodnik 2. lingv. riječ ili dio rečenice na koji se odnosi relativna rečenica ETIMOLOGIJA vidi antecedencija …   Hrvatski jezični portal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”